Saturday, November 04, 2006

visage


LGhorayeb
04 novembre
2006

5 Comments:

Blogger vanessalala said...

il est violent ton visage laure.apparemment la pluie aussi...ici,grand calme:entre le froid et le passage à l'heure d'hiver,dès que la nuit tombe,les rues se vident.belle lune ce soir.

7:06 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

This comment has been removed by a blog administrator.

10:28 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

le message a sauté au troisième mot,je l'ai donc effacé.
donc ce visage est tendre par rapport aux intentions qui nous entourent et nous menacent.tu vois un peu la situation.
parfois,tu sais vanessa on a envie de tout claquer et de partir,puis tu te dis,c'est ma terre,et il faut que je m'accroche pour la défendre.et on reste,on résiste contre ceux de l'exterieur et les manigances de l'intérieur.il y a de quoi dessiner et broyer du noir.
mais au fond,je sens que nous finirons par avoir gain de cause.
passons à autre chose,à beyrouth que j'aime beaucoup,à sannine couvert de neige que l'on aperçoit quand on se promène sur la corniche,de la mer qui nous relie au monde civilisé et à l'histoire.
et je me sens heureuse.
la pluie est aussi tendre,je l'entend tomber drue de ma fenêtre.j'aime beaucoup la pluie mais quand je suis au chaud et à l'abri.elle promet la vie à qui en veut.
bon dimanche.au fait c'était quoi le rapport entre l'architecture et la nature,plus les arbres à aix en provence? tu peux me donner plus de détails?ça m'interesse.est-ce que tu serais dans le domaine des arts ?j'ai l'impression qu'il y a quelque part des visions assez proches de l'esthétique dans les arts ou les lettres.si tu veux en parler,sixtine serait ravie,comme moi d'ailleurs,d'échanger des idées sur ces sujets.
allez,à demain

10:45 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

sixtine
ne me dis pas que tu continues à manger des baklawas jusqu'à maintenant.
comment vas-tu aujourd'hui?
ici le temps est très mauvais,mais il ne fait pas très froid,juste 20 degrés.

1:08 PM  
Blogger vanessalala said...

bonjour laure,
pour répondre à ta question,je ne suis pas à proprement parler,dans le domaine des arts.j'ai par contre une curiosité insatiable et une sensibilité qui m'amènent fréquemment à la croisée des arts,quels qu'ils soient (je devrai plutôt dire quelle que soit leur forme).donc,avant-hier,j'étais invitée à l'ouverture du festival "ville contre nature" qui se tenait au "pavillon noir",nouvel édifice dédié à la danse (ballet preljocaj),aussi beau que déroutant.une énorme bâtisse noire qui se pose comme un ovni au milieu des vieilles pierres...aspirateur à lumière,il y a quelque chose de magique quand tu es à l'intérieur: le soleil y entre de toutes parts,tu es dans un bain de lumière et de nature (vue sur campagne) que tu n'aurais jamais soupçonné de l'extérieur.
evidemment,ce genre d'architecture ne fait pas l'hunanimité...
outre le lieu,ce festival accueillait diverses approches du problème de l'urbanisation face au patrimoine naturel.encore une histoire de progrès à double tranchant...disons que les questions soulevées avaient le mérite d'être posées et les visions superposées ( paysagiste,sociologue,collectif d'artistes,archi...)
après,pour la p'tite histoire,j'ai repris mes études il y a peu de temps,suis dans le domaine des sciences du langage.intérêt:interculturalité et communication.objectifs:alphabétisation (j'ai une spécialité de français langue étrangère) et maintien de la diversité culturelle.
évidemment,je travaille en parallèle:soutien scolaire,garde d'enfants,et vente en magasin (parce qu'il faut payer les factures...)
et puis,je fais un peu de photo,aussi.
voilà,voilà.
et pour en revenir au liban et à la situation,je voulais te dire que je comprends que tu "t'accroches et défendes ta terre".je le comprends et je l'admire.
que serait le liban sans les libanais?
on doit se battre pour ce qui nous est cher.
courage.
je t'embrasse
vanessa

3:01 PM  

Post a Comment

<< Home