Friday, October 27, 2006

contemplation

l'ere de la
contemplation
et de
l'espoir
est arrivée
LGhorayeb
27 octobre
2006

12 Comments:

Blogger vanessalala said...

enfin un peu de temps devant moi...
j'ai bien noté les dates de l'expo et aimerai vraiment profiter de l'exportation de l'art libanais.on va voir ce qu'on peut faire...
laure,as-tu déjà exposé avec mazen? de l'extérieur la perspective de vos deux noms sur un même projet est très touchante,alors pour vous...belle histoire.
j'ai tenté d'envoyer un message assez tard hier mais le serveur était indisponible."identité" est encore une fois un dessin merveilleux (et le papyrus en fait vraiment quelque chose de précieux).c'est une ode à la vie.
bonne soirée.
vanessa

9:44 PM  
Blogger Sixtine said...

Je contemple et....... j'espère qu'un de ces quatre ils te livrerons ma petite attention ! C'est pas avec du thé et du café que je vais faire sauter la planète. Mais bon, si c'est quelqu'un qui en avait besoin qui l'a pris, c'est pas grave.
Je profite que Landry soit sous la couette à prendre son petit déj pour te griffonner ces quelques mots et puis je filerai faire le lit et tutti quanti.
C'est étrange, lui qui est un angoissé de nature, il est tranquille comme Baptiste ! Moi, si je pouvais, je repeindrais les murs (qui n'en ont pas besoin) !
Bon, assez de mes contingences ménagères.
Comment est-ce que tu vas bien, toi ?
Au vu de tes dessins, il me semble déceler que oui.
Je suis comme Vanessa, j'aime beaucoup et j'avoue que le support me fascine. J'adore le papyrus.
Que Monsieur Ghorayeb en soit remercier puisque c'est à lui que nous devons ces préciosités.
Bon, Landry a fini de mettre des miettes de croissants partout, je file réparer les dégats puis direction la gare de Lyon pour accueillir son papa.
A ce soir, bisous les filles, bonne journée,
Sixt'

9:47 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

salut vanessa
d'abord j'ai reproché à mon mari de n'avoir pas cherché suffisemment du papyrus et il a rétorpqué que chaque papier de 42cmx62cm a coûté 5dollards,c'est beaucoup,bref,il faut conserver le peu qui reste pour des occasions spéciales.
mazen et moi exposons pour la première fois ensemble,mazen n'a que 31 ans et cela fait quelques années qu'il dessine sérieusement.pendant la guerre il a beaucoup travaillé et son dessin a gagné beaucoup de justesse et de maturité.il est aussi heureux que nous soyons ensembles à faire grincer les dents des jaloux,je plaisante,mais c'est comme si nous étions deux chenapans préparant des tours à la maitresse d'école.il est très espiègle et droit,il dénonce tous les abus,même quand il s'agit de choyer évan plus qu'il ne faut.
nous avons eu tous les deux le même regard sur la guerre et chacun de nous essayait d'éblouir l'autre avant de relater ou d'interpréter l'événement.donc à nous deux berne et le grand inconnu.
je te retrouve plus ctard
bonne journée
je vais acheter du carton et de l'encre de couleur,je n'en ai plus.c'est ce que je déteste le plus.mais je n'ai plus le choix,je n'ai plus rien en stock.
bisous

10:43 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

sixtine
alors tu croyais qu'après les vacances tout doit aller à merveille sans bouger le petit doigt?
allez il faut bien descendre sur terre et faire les petits sacrifices qui rendent nos hommes reconnaissants et ronronnants da

10:45 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

il est fou ce computer,il saute sans prévenir et coupe les mots et les textes,donc il a voulu m'interrompre afin de stopper mes méchancetés envers notre moitié.
rectificatif,mon mari n'est pas un ghorayeb ,mais un kerbage,ce qui veut dire en libanais,fouet,moi j'ai gardé mon nom de jeuen fille car j'étais déjà dans le lilieu artistique et littéraire et journalistique avant mon mariage et j'a

10:49 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

This comment has been removed by a blog administrator.

10:49 AM  
Blogger mazen said...

salut laure,
entre deux cigarettes homéopatiques, je trouve cet ordinateur pour te laisser un petit mot. comme tu peux t'en douter, je n'ai pas d'argent pour vous appeler, mais je t'ai envoyé un message hier pour te dire de montrer a evan le dessin que je lui ai posté sur mon site. si ce n'est pas fait, essaye d'appeler diane et de lui dire de le lui montrer (et traduire).
je reviens lundi dasnn l'apres midi. tout s'est super bien passé (concerts + enregistrements + rdv a l'association). je suis resté quelques jours avec ton ami savonaroll a paris et a amsterdam et je n'ose pas te dire les conneries qu'on a faites.
je t'embrasse.
ton fils ingrat.

2:22 PM  
Blogger vanessalala said...

bonsoir laure,
et oui les courses sont toujours une corvée,mais que ferions nous sans matière première...
c'est une sacrée complicité que tu as avec ton "fils ingrat"! je ne sais pas lequel des deux a eu l'idée de mettre en route ces blogs,mais ça restera une belle page dans l'histoire de l'art (ou dans l'histoire de la famille,des idées,du pays,de la guerre,de la paix,de la vie,bref dans l'histoire tout court).
quand je me suis connectée au blog de mazen,j'ai basculé sur le tien par le lien proposé et ai compris que tu étais sa mère après un certain temps.c'est drôle.vous avez été ma principale source d'informations (tout du moins celle que je voulais bien entendre):j'avais la vision acerbe de mazen (et jamais déplacée) qui ne faisait que conforter ma vision géopolitique,et ta vision empreinte de poésie malgré l'horreur, qui me laissait sans voix.deux fenêtres qui donnaient sur la même vue,chacun avec ses mots,ses traits.
pour l'heure,nous voilà dans "l'ère de la contemplation et de l'espoir",alors vive les voyages,les expos et tout ce qu'il reste à venir!
je t'embrasse
vanessa

10:40 PM  
Blogger vanessalala said...

sixtine,
je ne peux pas croire que tu ais vécu dans un champ de bataille avant l'arrivée du papa de ton amoureux!
bon week-end.
vanessa

10:44 PM  
Blogger Sixtine said...

Coucou Vanessa,
Je te promets que Landry à la faculté impressionnante de transformer en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, une pièce en champs de bataille pas rangée du tout !
Mais c'est vrai que je suis aussi prompte à tout remettre en ordre. Je dis souvent que Landry est un grand angoissé mais je suis en fait pire que lui à ce niveau, mais moi, je le cache sous de faux airs zen. Voilà pourquoi j'ai tout briqué du sol au plafond avant l'arrivée de Monsieur Papa !
Bisous

8:22 AM  
Blogger Sixtine said...

Coucou Laure,
Eh oui, je crois encore au père Noêl, à mon âge.....
Mille excuses pour ma méprise, que Monsieur Kerbage me pardonne.
Quant à toi, quoi de plus naturel que de garder ton nom de jeune fille puisque tout indique que tu en as gardé la fraîcheur, l'enthousiasme, l'ardeur, l'exaltation ?
Aller, je file voir ton nouveau dessin
GROS bisous,
Sixt'

8:28 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

vanessa la géniale
tu viens de me trouver un titre probable pour l'exposition que nous aurons mazen et moi en mars et où on montrera nos dessins sur la guerre,ton titre trouvé est génial et il est ainsi:deux fenêtres sur une même vue
je t'adore
laure

11:37 AM  

Post a Comment

<< Home