Saturday, November 11, 2006

repos

repos
rien à l'horizon
LGhorayeb
10 novembre
2006

5 Comments:

Blogger vanessalala said...

"la vie est incroyable,plus qu'incroyable
quand je prends un chemin
c'est à l'opposé qu'elle m'enporte
la vie est incroyable,plus qu'incroyable
je suis perdu dans son tourbillon
jusqu'au jour où je deviendrai poussière"

ce sont les paroles d'une chanson inspirée de mélodies et de poésie touaregs.c'est simple et heureux,donc si vous n'êtes pas couchées,que ça vous berce,si vous dormez déjà,que ce petit couplet vous réveille en douceur.
laure,ton dessin m'apaise.ça faisait longtemps.
bisous
vanessa

2:01 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

hye vanessa
c'est beau et rédobnfortant ce que tu as écris hier soir,ou plutot,tôt ce matin.oui ,il y a des jours ,où on a besoins de laisser le fardeau se reposer.je sens que j'ai besoin de me séparer de mon esprit frondeur mais c'est très difficile.aujourd'hui ,il fait beau et je compte partir flâner sur la corniche,si j'ai le courage de sortir.
l'article sur "'le à nu" a paru ce matin,il est équitable,avec du bon et du moins bon,je suis sévère quand je critique mais très à l'écoute de tout ce qui original et novateur. l'artiste a finalement dessiné,et non sculpté,des nus assez spéciaux,les corps des femmes sont musclés et leur visage n'a aucune grâce alors que les sorps des hommes sont tout en rondeur et comme efféminés,le mélange des deux n'est pas très heureux mais certains nus sont émouvants par ce qu'ils décrivent des gestes de tendresse spontanée.
allez bonne journée.
j'ai demandé à sixtine d'aller voir une exposition à paris ,elle concerne les oeuvres d'une artiste allemande qui s'est donné la mort dans les années 70.elle s'appelait unica zurn,il y a une approche du dessin qui rappelle un peu le contour des miens mais en plus décoratifs et plus éclatants.tu devrais suivre cet événement ne serait-ce qu'à travers la presse,si tu ne peux pas te déplacer.
bonne journée
je t'embrasse

10:44 AM  
Blogger Fay said...

J'espère que ta promenade sur la corniche était bien reposante.
Merci d'avoir parlé de ton article ...
Aussi ca m'a fait bien plaisir de lire les nouvelles de ton mari qui va jouer encore une fois dans l'operette dont les chansons ont berçe mon enfance. Portez vous bien tous.
Je t'embrasse bien fort

2:25 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

fay
je t'ai écrit un mot sur le dessin de la maison qu'on va reconstruire.
je t'embrasse moi aussi,il n 'y a pas eu de promenade sur la corniche,il y a eu des achats pour le voyage en suisse.
la prochaine promenade sur lka corniche,je penserais à toi.tu reviendras un jour et tu te proméneras là où tes aieux se sont promenés et surtout là où tes enfants ptroméneront tes petits_enfa

12:44 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

enfants,inchallah

12:45 AM  

Post a Comment

<< Home