Friday, August 04, 2006

24ème jour

l'ogre ne laisse plus les enfants grossir pour mieux les manger il les arrache au sein de leur mère.
laure

10 Comments:

Blogger ramdane said...

chere amie,
dis toi que moi assis sur mon fauteuil a paris ...je me sens frustré de ne pouvoir rien faire ...
j essaie d organiser une evenement a la rentrée pour récolter des fonds ...
Malgrés les kilometres...je suis un fidele soutien..
les premiers jours m ont fait pleuré...mais maintenant j ai la rage !!!
bon courage ...

12:17 PM  
Blogger Manuel de Marino said...

Laure... j'ai fait le suivi de ton blog. Tu sais, je suis vraiment desolé, et en principe, juste pour faire un detour à mon impuissance..
J'ai commencé a envoyer des mails absolumment à toute adresse ayant domain .il (Israel) . Il faut convaincre les citoyens honnêts pour qu'ils poussent leur gouvernement pour arrêter le massacre. Si nous faisions un pression collective... Au lieu des bombes,lançons des lettres. Nous avons besoins d'une victoire des volontés, une victoire des gens honnêtes mais passives, sur de gens criminels, malheureusement si actives par ces temps noirs...
Salut à toi, à ton fils, et aux libanais.

1:06 AM  
Blogger Sixtine said...

"À l'heure où le monde bouge
Alors que ton cœur apprend
La misère Il te faut teindre de rouge
Il te faut peindre de sang
Ta raison
Quand les loups font ta récolte
Ils t'enseignent malgré toi
La colère
Laisse gronder ta révolte
Prends la fronde et quitte donc
Ta maison

Ils renaîtront les jours heureux
Les soleils verts de notre vie
Ils reviendront semer l'oubli
Après le feu
Et refleuriront avec eux
Les fruits pervers de l'espérance
Avant courrier de l'insouciance
Et des jours heureux

J'ai laissé dormir ma ferme
Et mes outils se rouillés
Dans la grange
Car l'unique grain qui germe
Pousse seul de mes pensées
En fusion
J'ai le cœur grisé de haine
Mais ne veut pas surtout pas
Être un ange
Tiens, prends ma main dans la tienne
Côte à côte on souffrira compagnons

Ils renaîtront les jours heureux
Les soleils verts de notre vie
Ils reviendront semer l'oubli
Après le feu
Et refleuriront avec eux
Les fruits pervers de l'espérance
Avant courrier de l'insouciance
Et des jours heureux

Mais après vents et tempêtes
Lorsque chantera la paix
Sur la terre
Pesamment comme une bête
Je viendrai soigner mes plaies
Sur tes flancs
Loin du monde en équilibre
Entre la peur et le jeu
De la guerre
Je serai un homme libre
Je serai un homme dieu tout-puissant"

Merci à Charles Aznavour d'avoir si bien exprimé ce que j'éprouve...

1:14 AM  
Blogger Sixtine said...

J'ai envoyé un mail à l'ONU.... C'est peut-être une idée les "lettres... Qui ne tente rien n'a que nibe ! S'ils en reçoivent du monde entier ils vont peut-être se bouger le c.. ! Oups, pardon, désolée, ils vont peut-être.... se bouger le cul (là, tout de suite, je ne trouve pas d'autre expression) !
Merci à Manueldem pour son idée de mail.
A bientôt Laure, courage

1:32 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

bonjour sixtine

nous voici face au 25ème jour.il fait beau dehors.la ville dort encore.rien ne bouge et la pénurie d'essence empêche les gens de circuler.el face de ma maison il y a une banque.les employés sont là.rien de plus.c'est le désert pourtant j'habite un quartier au centre de beyrouth et assez animé surtout le matin.
as-tu pris ton thé ce matin?

9:33 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

ramdane
on ne pleure pas,au contraire on crie de rage et d'impuissance.
laure

9:34 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

manueldem
envoie toujours qu'est-ce qu'on perd?
crois-tu qu'ils entendent les gémissements des victimes enfouis sous les décombres.Ils ont vieilli et ne savent plus interpréter les signes de souffrance qui dépassent leur triste personne.ce sont ceux_là qui donnent des répits pour que dure la tragédie
laure

9:36 AM  
Blogger Sixtine said...

Bonjour Laure,
Il fait beau à Paris aussi. Ce matin j'ai "faignassé", je me lève à peine mais l'eau de mon thé chauffe... Je vais le boire en lisant les "nouvelles".
Hasta prontito, Amiga

9:44 AM  
Blogger Sixtine said...

"Les états Unis ont fait savoir qu'ils préféraient désigner les violences actuelles par un terme plus vague..." sic
Le mot "hostilité" choque leurs chastes oreilles....
Nous dirons donc que les Libanais meurent par manque de savoir vivre !
Mais de qui se moque t-on ???
Ces parangons de démocratie mondiale menés par leur Con d'Oleezza nous prennent vraiment pour des cons.
Quant à l'Innommable (avec un I comme Israël) véritable "coucou" (celui qui pond ses oeufs dans le nid des autres) géo-politique, il devra bien un jour payer ses dettes comme il exige que la communauté mondiale paie les siennes pour la Shoha.
Honte à eux !
Je suis écoeurée...
Courage Laure, ils reviendront les jours heureux...

10:33 AM  
Blogger Sixtine said...

Je me sens à l'étroit chez moi ! De plus, mon voisin a une mine, comment dire, pas tibulaire mais presque... Je vais donc m'introduire chez lui par la force et anexer les deux pièces qui sont mitoyennes de mon appartement. Une ouverture dans la cloison et le tour est joué !!!!

Eurékaramba ! Quelle idée lumineuse !

- Quoi, ça ne se fait pas ?
- Quoi, c'est interdit ?
- Quoi, c'est pas bien ?

Et pourquoi donc qu'est-ce ?

12:14 PM  

Post a Comment

<< Home