Sunday, September 03, 2006

Sit - in au parlement libanais

sit - in des députés de la nation au parlement jusqu'à la levée du blocus
ils disent que l'unité nationale vaincra les portes de l'enfer
ils dorment, mangent , boivent et discutent diverses choses
mais leur priorité demeure la levée définitive du siège sur le Liban.
Ils sont de 1 ... à 83

7 Comments:

Blogger mazen said...

salut captain laure,
comme tu ne réponda pas a mes emails, je t'écris ici pour etre sur que tu recois mon message.
je suis toujours vivant.
hier on a joué les premiers concerts.
il commence a faire froid.
c'est trop trop trop calme aussi.
mais on s'habitue.
embrasse moi evan tres fort et j'essayerai de vous appeler de stokholm.
johnny falafel

1:03 PM  
Blogger Sixtine said...

On vient de diffuser un reportage sur May Chidiac il y a quelques jours à Beyrouth. Toujours les mêmes coups de gueule... Immense respect pour cette Dame.
Le même respect pour vos députés qui donnent de leur personne pour que le Liban retrouve la souveraineté qu'il n'aurait jamais dû perdre.
Manifestement, Mazen n'espère même pas que tu répondes à ses mails... Sourire... Il est moins naif que moi ou moins confiant dans tes capacités informatiques ?
De toute manière, j'imagine qu'Evan occupe au mieux ton temps libre en ce moment, tu ne dois guère avoir de moments à passer devant ton PC.
Je t'embrasse fort, à demain
Sixt

8:57 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

sixtine
va voir si ton inbox contient un message.sinon fais_moi signe.
à tout à l'heure
laure

10:38 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

sixtine suite
j'ai écrit à mazen un message,je lui ai demandé d'aller voir ,pour moi,le "cri"à oslo, il a répondu à mon message et tout va bi'en entre mère et fils;
laure

10:40 PM  
Blogger Sixtine said...

"À sa façon de nous app'ler ses gosses
On voyait bien qu'ell' nous aimait beaucoup
C'était chez ell' que notre argent de poche
Disparaissait dans les machines à sous

Après les cours on allait boire un verre
Quand on entrait Laurette souriait
Et d'un seul coup nos leçons nos problèmes
Disparaissaient quand ell' nous embrassait

C'était bien, chez Laurette
Quand on faisait la fête
Elle venait vers nous.. Lau - rette

C'é tait bien, c'était chouette
Quand on était fauché
Elle payait pour nous.. Lau - rette

Et plus encore afin qu'on soit tranquille
Dans son café y avait un coin pour nous
On s'y mettait pour voir passer les filles
Et j'en connais qui nous plaisaient beaucoup

Si par hasard on avait l'âme en peine
Laurette seule savait nous consoler
Ell' nous parlait et l'on riait quand même
En un clin d'œil ell' pouvait tout changer

C'était bien chez Laurette
On y retournera
Pour ne pas l'oublier Iaurette

Ce s'ra bien ce s'ra chouette
Et l'on reparlera,
Des histoir's du passé
Chez Laurette..."

Michel Delpech

J'ai eu ton mail auquel j'ai immédiatement répondu. L'idée que ça n'irait pas entre Mazen et toi ne m'a même jamais éffleuré l'esprit. Votre complicité est flagrante, ce n'était, comme tu l'as compris, qu'un trait d'humour.
Que la nuit vous soit douce, à demain,
Sixt'

12:05 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

This comment has been removed by a blog administrator.

12:15 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

merci pour les paroles de la chanson ,il y a une chanson libanaise qui dit:ô laure,le fait de t'aimer
a enflammé le coeur...
c'est bien de se rappeler les mots tendres quand les coeurs se déssèchent à force d'endurer les horreurs qui les mettent à dure épreuve.
bonjour sixtine.
laure et mazen et evan vont bien.
laure

12:26 PM  

Post a Comment

<< Home