Sunday, October 01, 2006

les témoins de la misère

aujourd'hui les israeliens se sont retirés du liban.
voici les témoins de la misère après la guerre
ils ne partiront jamais mais ils sont inquiets
l'hiver est aux portes
quand est-ce que leurs maisons vont leur revenir?
LGhorayeb -1er octobre 2006

9 Comments:

Blogger Sixtine said...

Waowwwwwww, tu as passé ton dimanche à travailler ou quoi ? Tu es particulièrement prolifique aujourd'hui ! Tes dessins et leurs commentaires sont particulièrement émouvants. Que dire, que faire pour t'aider ? Je ne suis qu'impuissance, ça me mine. J'ai honte de partir en vacances quand d'autres souffrent.
Je pense à toi très fort, je t'embrasse.
A demain.
Sixt'

12:39 AM  
Blogger laure ghorayeb said...

sixtine
tu n'as pas à culpabiliser,tu m'as beaucoup soutenu durant les jours noirs de la guerre,nous avons échangé beaucoup de chose et cela a été bénéfique.
je suis bien contente pour ton voyage, ça va être réconfortant de penser que tu passes des vacances agréables.
je n'ai pas bouger de la maison aujourd'hui,j'ai pas arrêté de dessiner .
bisous
laure

1:22 AM  
Blogger Sixtine said...

Certes mais j'ai quand même un sentiment d'injustice. Pourquoi certains vivent en paix et d'autres pas ? L'hiver arrive, je pense à ce million de gens qui n'aura pas au toit au dessus de la tête...
J'ai fais ce que je pouvais via la croix rouge mais je sais que c'est insuffisant même si nous sommes certainement quelques uns à l'avoir fait. J'avais espéré que les artistes se mobiliseraient comme ils l'ont fait en son temps pour l'Arménie, par exemple, mais je ne vois rien venir...
Est-ce que les fonds promis par la communauté internationale ont été versés ? Est-ce qu'ils sont bien employés à ce pourquoi ils sont destinés ?
Tu vois, je ne suis que questions, comme d'habitude.
Demain, à cette heure ci je serai en route pour Orly, j'essaierai de me lever un peu plus tôt pour te lire et te mettre un petit mot avant de partir.
Je t'embrasse très fort ma Laurette, à ce soir.
Sixt'

8:57 AM  
Blogger vanessalala said...

bonsoir Laure,
dessin très touchant encore une fois,tellement vrai.
j'espère que cette reconstruction sera définitive.je ne m'inquiète pas pour la reconstruction,la force du peuple libanais n'est plus à prouver depuis longtemps,mais quand je pense qu'il y a quelques mois on pansait encore les plaies de 15 ans de guerre,je n'ose pas imaginer la fragilité d'un rêve de paix.Auquel je crois...encore.
As-tu toujours dessiné Laure?
je t'embrasse
vanessa

10:54 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

tu sais,l'on croit tellement dans la valeur de notre pays que nous sommes prêts à notre acceocher à laplus petite lueur d'espoir.Nous avons toujours reconstruit et nous le fbonjour vanessa

4:20 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

This comment has been removed by a blog administrator.

4:20 PM  
Blogger savonaroll said...

Sont-ils vraiment partis? Apparement pas totalement...
La misère elle non plus ne s'estompera pas totalement. De meme que ces magnifiques temoignages sous formes de lignes et de traits.
Maigre (mais puissante) consolation.

4:24 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

vanessa
le texte s'est coupé en deux,il s'est auto publier,bref je disais que nous reconstruirons et nous continueront à vivre plus que jamais,malgré les méchants comme diraient les enfants.
ouyi j'ai toujours dessine et cela va me faire bientôt beaucoup d'années.
je t'embrasse
laure

4:24 PM  
Blogger laure ghorayeb said...

savonaroll

pertinente remarque et eloge retenue.
c'est equitable et reconfortant pour l'art et non pour la misere ni pour le depart si peu confirme.
laure

7:43 PM  

Post a Comment

<< Home